traceuses


- Flore, la cascadeuse -

Flore

Nom Flore Magnier
S'entraine depuis 2015
Fait partie de Indépendante
Ce qu'elle aime dans le parkour Complet et amenant une belle vision de la vie.
Son dicton Un pas après l'autre.
Sa vidéo de parkour Jetez un oeil par ici !

Tu es en formation au CUC (Campus Univers Cascades), peux-tu nous raconter comment tu es arrivée là ?

En toute honnêteté je suis arrivée au CUC car j'étais à la recherche d'un stage de parkour. Je suis tombée sur le Summer Camp qu'ils organisent chaque été et par curiosité j'ai regardé la formation de cascade qu'ils proposaient. J'ai trouvé ça génial ! J'ai longtemps hésité et puis au final, je terminais mes études d'événementiel alors je me suis dis pouquoi pas faire une session découverte pour voir et je suis restée...

Que représente le parkour dans ton univers ?

Il représente mon univers actuel, c'est à dire que ma vie, mes choix, mon entourage, mes voyages sont étroitement liés au Parkour. Je n'y suis pas dédiée à 100% physiquement dans le sens où dès que j'ai un moment je ne vais pas forcément bouger mais mentalement si. Lorsque je me promène je suis toujours dans l'observation de l'architecture dans l'optique de pouvoir faire des enchainements, mes réseaux sociaux sont pleins d'abonnements de parkour...

partnerinstunt flore

equilibre flore

Est-ce que tu peux nous raconter comment se passe une formation au CUC ?

Bien sûr ! Enfin je peux vous raconter comment se déroule une session de formation à la cascade !

Les sessions ont lieu à chaque vacances scolaires (Toussaint, Février, Avril et 2 pendant l'été) pendant 10 jours. La formation longue se déroule en 10 sessions, autrement dit en 2 ans si tu es assidu et que tu peux venir à chaque session, sinon ça prend le temps que tu veux car tu les dispatches comme tu souhaites.

combat flore
Le but de cette formation est de donner aux élèves les techniques de la cascade physique et de leur permettre de toucher à l'ensemble des spécialités. En effet, la cascade physique reste large : Chutes, chutes d'escalier, chutes de hauteur, torche humaine, combats scéniques, câblages, maniement d'armes, Katana, armes à feu, fleuret, intervention des forces spéciales, acrobaties, parkour, comédie, ... ce sont tout atuant de spécialités qui sont vues afin de répondre aux besoins des films. Donc le CUC nous forme à être le plus complet possible tout en sachant que ce sont les combats et les chutes qui sont le plus demandés.

C'est au cours des 10 sessions qu'on finit par toucher à toutes ces spécialités. Par exemple les cours de torche humaine et de câblage sont plus en hivers qu'en été.

Donc une session au CUC se déroule de la manière suivante.
Tous les élèves (environ 40/session) arrivent au campus le dimanche dans l'après-midi. On se retrouve ou fait connaissance à ce moment là, nos chambres sont distribuées et on dîne tous ensemblle, comme à la cantine !

Le soir, discours d'accueil, présentation des coachs, présentation des nouveaux élèves, annonce du programme des 2 semaines et puis voilà, c'est parti !

Le lundi matin, c'est l'évaluation physique et technique pour pouvoir faire des groupes de niveau. L'évaluation physique consiste à faire 45 minutes intensive de sport cardio-renfo, sous forme de circuit training, tabata, ... ça dépend, de manière à connaitre les capacités physiques de chaun. L'évaluation technique est centrée sur les cours qui vont avoir lieux tout au long des 2 semaines. Par exemple si on a des cours d'acrobaties, il y aura une évaluation des acro que tu sais faire (et il n'y a jamais de honte à ne savoir pas faire!) de manière à évaluer si tu es débutant dans un domaine ou plus expert dans un autre ... c'est un check up de tes capacités techniques.

A la fin de cette matinée, on déjeune et les groupes de niveau sont alors annoncés et les cours peuvent commencer.
Les cours sont en demi-journée, il y a généralement 2x2 cours différents et 2 demies journées de création. Mais cela dépend. En effet les cours varient en fonction de la disponibilité des coaches cascadeurs. Il est arrivé d'avoir 3x3 cours par semaine qui est un rythme soutenu mais que je trouve très intéressant car cela nous laisse le temps d'approfondir les techniques. Les créations qui ont pour principe de créer un tableau en 4h et de le présenter en fin de journée devant le campus est un exercice difficile car il faut créer l'histoire sans oublier les techniques de cascades, se mettre en scène, ... il faut être créatif et jouer la comédie !

A la fin de la journée nous sommes en général tous lessivés, donc soit c'est la salle télé, débrief de nos journées entre nous car les copains ne sont pas toujours dans le même groupe que nous.
19h30 on dine et voilà, tu fais ce que tu veux de ton temps libre mais tu sais que le lendemain tu recommence alors je sais que personnellement je ne me couche pas après 23h sinon ça pique !

Est-ce que c'est accessible à tout le monde ?

En soi oui cependant je nuancerais tout de même. C'est plus accessible aux personnes qui sont sportives, qui connaissent leur corps et qui sont désireuses d'apprendre. En effet, la forme physique est primordiale pour encaisser les chocs, tout comme la forme mentale pour se surpasser parfois.

Rien n'empêche cependant de faire une session découverte pour s'éveiller aux techniques de la cascade physique ! Mais il ne faut pas forcélement être un athlète de haut niveau pour faire la formation non plus car les techniques et la condition physique s'acquièrent au fil des sessions !

Quelle est ta cascade préférée ?

immersion flore

Cascade préféré : Je dois dire que je n'ai pas ecnore de cascade préférée, je suis encore dans la phase d'acceptation de tomber, de me mettre consciemment au sol sans me faire mal tout en encaissant des chocs. Autrement dit je suis toujours dans l'apprentissage des techniques de base, comme par exemple expirer au moment de l'impact pour ne pas qu'il y ai de compression d'air... de ce fait je suis petit à petit en train de prendre plaisir à (bien) tomber avec toutes les techniques apprises. Honnêtement tout est difficile pour moi, même le parkour car on travail différemment avec Malik que ce que j'ai l'habitude de faire en entrainement perso. Je ne viens d'aucun milieu martial, alors même tenir sa garde dans des combats scéniques m'est difficile ! ahah Car en effet c'est un travail physique mais aussi mental, psycho et mon psycho me bloc à certains moments mais ça se débloque au fur et à mesure des sessions donc c'est positif.

Pas de cascade préférée pour le moment mais j'ai bien un cours préféré quand même, celui des acrobaties car on y ajoute du maniement d'arme pendant les acro ou à la fin de celles-ci et c'est dément ! Type, tu te fais courser, passement du voleur, en même temps tu récupères un pistolet (un faux bien sur!) avec la main que tu poses sur le bloc, tu cours, saut de chat une main sur un autre bloc avec dans l'autre main le flingue, bim direct percu front (sur air track;)), réception, roulade, récup un deuxième flingue dans ta main libre et pan! tu tues ton ennemi qui lui doit faire des réactions balle ! C'est énorme à enchainer même si c'est hyper dur à la fois car faut réfléchir à quoi faire et en plus faut bien que tu vises pour bien récupérer les armes... Un très bel exercice.

Celle qui te fait le plus peur ? Celle que tu aimes le moins ?

Cascade redoutée : La chute de hauteur sans hésiter ! Je n'ai pas le vertige mais alors tomber en chute libre dans un gros matelas gonflable fait quand même hyper flipper ! Petit à petit je prends confiance en ma technique et dédramatise la hauteur mais ma première assise à 8m... bah j'ai crié pour évacuer ! ahah
Mais ce qui me rassure c'est que ça allait de mieux en mieux au cours de la demi journée donc ce n'est qu'habitude à prendre finalement !
Je crois que ce que je redoute inconsciemment dans la chute de hauteur c'est de mal retomber car il y a plusieurs techniques pour chaque chute (assise, side, arrière, américaine, ...) auxquelles il faut penser...

hauteur flore

Cascade que j'aime le moins : L'arrachage en prise directe. Cela consiste à avoir un baudrier attaché à une core et d'un coup tu te fais tirer en arrière. Pour donner une image, c'est lorsqu'un acteur se prends un coup de fusil à pompe dans les films et qu'il gicle en arrière brusquement. Je ne l'aime pas car elle fait mal ahah et que vue que tu pars en arrière tu ne sais jamais vraiment où tu vas atterrir, mais c'est comme tout, il faut la travailler quand même ;)

Un mot pour les traceuses qui seraient intéressées par ce projet ?

détermination flore

Testez ! Ne vous dîtes pas que vous allez faire que du parkour et dans tous les cas il sera mis au service du combat et de la cascade donc amené d'une autre manière encore. Honnêtement faite la session découverte si ça vous tentes et osez car ça vaut le détour !

> Lien vers le site du CUC <